Procès de Gbagbo et Blé Goudé/Un pas important vers la justice pour les victimes de la crise post électorale (FIDH)

image d'archive . Audience de mise en état à la CPI

Abidjan, 27 jan (AIP) – La Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) présente le procès de l’ex président Laurent Gbagbo et de l’ancien leader des jeunes patriotes Charles Blé Goudé prévu, jeudi, à la Haye comme “un pas important vers la justice pour les victimes de la crise”.

“Nos organisations se félicitent de la tenue de ce procès qui représente un pas important pour la lutte contre l’impunité des crimes internationaux perpétrés durant les violences post électorales en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011″, a déclaré le président de la FIDH , Karim Lahidji, dans un communiqué transmis à l’AIP .

Pour le FIDH , ce procès est essentiel pour les 668 victimes autorisées à rejoindre la procédure dont 199 à l’encontre de Laurent Gbagbo et 469 à l’encontre de Charles Blé Goudé. ”Nos organisations se félicitent de la participation de centaines de victimes dans ces procédures et appellent à une représentation juridique efficace, dotée des moyens nécessaires”, affirme Karim Lahidji .

Pour cette organisation de justice, ce procès revêt une portée particulière par le message qu’il envoie aux plus hauts responsables politiques d’un Etat, quel que soit leur rang ou position . “Ceux ci , juge-t-elle, ne bénéficieront d’aucune immunité devant la CPI s’ils sont accusés de crimes internationaux et auront à en répondre devant la justice ” .

(AIP)

nmfa/akn/kam