La FAAPA tient son Conseil exécutif à Marrakech

Directrice centrale de l'AIP, vice-présidente de la FAAPA

La ministre de la Communication présente au 1er Forum des médias africains

La ministre de la Communication présente au 1er Forum des médias africains

Abidjan, 21 déc 2015 (MAP/AIP) – La Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA) a tenu son Conseil exécutif, à Marrakech, en marge du Forum des médias sur le continent africain organisé sous le thème « image et opportunités ».

Ce conseil a été consacré à l’examen de la contribution de cette Fédération à l’échange des informations et des expériences ainsi qu’au développement de la coopération entre les différents médias africains.

Les participants à ce conseil ont appelé à encourager les efforts consentis par la FAAPA pour consolider la coopération et l’échange des expertises entre les agences dans les domaines relatifs aux informations, aux produits multimédias et à la formation des ressources humaines. Ils ont aussi appelé à soutenir l’Appel de Casablanca adopté en octobre 2014, dans le but de contractualiser les rapports entre les Agences de presse africaines et leurs Etats respectifs.

Dans ce cadre, la vice-présidente de la FAAPA, Mme Barry Oumou Sana, par ailleurs directrice centrale de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), a relevé, lors de la session de clôture des travaux du Forum des médias sur le continent africain, que la Fédération constitue une plate-forme professionnelle qui regroupe une vingtaine d’agences de presse africaines. Elle vise à établir un partenariat stratégique entre les Agences de presse africaines et à renforcer la coopération dans les domaines de l’échange des informations, des expériences et des produits multimédias ainsi que la formation des journalistes et des ressources humaines, a-t-elle souligné, avant de faire savoir que la FAAPA a lancé un site web (www.faapa.info) qui permet de suivre l’actualité africaine à partir de sources crédibles, en l’occurrence les Agences de presse africaines.

La FAAPA a également créé un centre africain de la formation des journalistes basé à Rabat et qui tient deux sessions annuelles de formation au profit des journalistes africains, a-t-elle ajouté.

(AIP)

akn/kp