La diffusion des technologies innovantes au centre d’un atelier des décideurs du secteur agricole

Atelier sur la diffusion des technologies innovantes du PPAAO/WAAPP

Abidjan, 14 jan (AIP) – Quelques 150 acteurs issus de l’administration agricole, des structures d’encadrement et de recherche/développement ainsi que des représentants des partenaires techniques et financiers du secteur agricole participent ce jeudi, à un atelier de partage des technologies générées ou introduites par le PPAAO/WAAPP.

A l’ouverture de la session, le directeur exécutif du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA), Dr Angniman Ackah Pierre, a noté que depuis 2011, le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) permet à la Côte d’Ivoire de bénéficier de ressources conséquentes pour appuyer les filières agricoles à fort potentiel de croissance et de réduction de la pauvreté (banane plantain, manioc, igname, maïs, riz, volaille traditionnelle, porc…).

Aussi, en vue de rendre l’agriculture ivoirienne plus compétitive, faudrait-il s’attaquer à ses principales faiblesses dont celle relative au taux d’adoption des innovations technologiques. Expliquant qu’une trentaine de technologies ont été introduites dont le gain de productivité dépasse les 15% attendus, le directeur exécutif du FIRCA a indiqué que le défi majeur reste leur diffusion et adoption auprès des acteurs, que ce soit au niveau de la production que de la transformation.

En procédant à l’ouverture de l’atelier au nom du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, M. Bredoumy Soumaïla, a souligné l’engagement de l’Etat à assurer la sécurité alimentaire et réduire la pauvreté, à travers la modernisation du secteur agricole, en vue de le rendre plus attrayant pour les jeunes et plus compétitif. Il a insisté sur l’atteinte des résultats escomptés par l’atelier.

Cet atelier a pour objectifs de renforcer la connaissance des décideurs du secteur agricole sur la gamme de technologies disponibles pour chaque filière; de construire des partenariats avec les politiques, programmes, projets et institutions du secteur agricole pour une allocation efficace des ressources nationales en appui aux objectifs de dissémination des technologies disponibles; et d’accroître les contributions des ressources publiques nationales en matière de diffusion des technologies générées ou introduites par le PPAAO/WAAPP.

(AIP)

cmas