La demande de mise en liberté provisoire de l’ancien président de l’assemblée nationale nigérienne rejetée

archives

archives

Abidjan, 11 jan (AIP) – La justice nigérienne a rejeté ce lundi la demande de mise en liberté provisoire de l’ancien président de l’assemblée nationale nigérienne, Hama Amadou, candidat à l’élection présidentielle du 21 février, emprisonné dans l’affaire pour trafic présumé de bébés nigériens.

C’est la deuxième fois que la justice nigérienne rejette cette demande déposée par ses avocats, note-t-on.

Ce refus est mal vu par ses militants qui crient à l’injustice et affichent leur détermination à faire élire Hama Amadou le 21 février prochain en martelant « qu’à cela ne tienne,  il ira de la prison à la présidence» .

(AIP)

sdaf/akn/kam