La Côte d’Ivoire récolte 150 milliards de FCFA pour son premier Sukuk

DG du Trésor public

Abidjan, 13 jan (AIP) – L’Etat de Côte d’Ivoire, à travers le Trésor Publica lancé du 20 novembre au 21 décembre 2015  une opération de levée de fonds dénommée “Sukuk Etat de Côte d’Ivoire 5,75% 2015-2020” qui a permis de mobiliser 150 milliards de francs CFA, atteignant ainsi l’objectif attendu, selon une note d’information de l’institution transmise mercredi à l’AIP.

L’Etat de Côte d’Ivoire, dans sa politique de diversification des instruments de levée de fonds, a émis un instrument de la finance islamique dénommé «  Sukuk » pour la mobilisation de ressources dans le cadre du financement de ses besoins d’investissement prévu dans le Programme national de développement (PND).

Cet instrument permettra à l’Etat d’élargir sa base d’investisseurs à des entités des pays du Golfe réputées très liquides et aux investisseurs qui ne souscrivent que dans les produits financiers compatibles avec les principes de la finance islamique.

L’Etat de Côte d’Ivoire est le deuxième pays de l’UEMOA à émettre un Sukuk après le Sénégal. Le succès de cette émission a permis à la Côte d’Ivoire d’être primée « Sukuk deal of the year » et « Africa deal of the year » par le journal  Islamic Finance News (IFN), du 6 janvier 2016, indique-t-on. Le lancement du premier Sukuk ivoirien, pour un montant de 150 milliards de FCFA, constitue la première tranche d’un programme visant à mobiliser 300 milliards de FCFA sur la période 2015-2020.

(AIP)

kkf/akn/cmas