La Côte d’Ivoire  déclarée  éligible au compact Millenium challenge corporation(MCC)

Abidjan, 17  déc (AIP)-La Côte d’Ivoire a été déclarée éligible  au programme compact du Millenium Challenge corporation (MCC) lors de la session du conseil d’administration du MCC présidée par  le secrétaire d’Etat  américain John Kerry, a fait savoir ce jeudi le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, lors d’une conférence de presse.

Selon M. Duncan, la sélection de la Côte d’Ivoire au compact MCC par les Etats-Unis confirme quatre années de « dur travail » sous le leadership du président Alassane Ouattara. « En effet sous sa haute égide le Gouvernement  dans le cadre du MCC a mis en œuvre d’importantes réformes dans trois domaines clés, à savoir les réformes politiques pour garantir l’Etat de droit, les libertés civiques et améliorer la bonne gouvernance en luttant contre la corruption, les réformes économiques pour améliorer l’environnement des affaires en général ainsi que l’amélioration du capital humain en investissant  dans les secteurs de santé et de l’éducation pour doter la Côte d’Ivoire d’une main d’œuvre de qualité » a affirmé M. Duncan.

Treize  sur 20 indicateurs au vert ont été réalisés en 2015 par la Côte d’Ivoire en vue d’avoir son éligibilité. A travers le MCC, les Etats-Unis visent  à mettre en œuvre un programme de développement pour la croissance économique des pays à faibles revenus. Ainsi le compact MCC donnera l’occasion à la Côte d’Ivoire de mettre en œuvre un programme de développement qui pourrait être  financé à hauteur 500 millions de dollars américains sur  cinq ans.

« C’est donc une très bonne nouvelle pour la Côte d’Ivoire toute entière en cette période de fin d’année. Le programme du compact sera un véritable levier dans le cadre de la mise en œuvre du programme national de développement 2016-2020. Il s’agira pour le Gouvernement de mettre en œuvre de profondes réformes pour réaliser cinq grands chantiers, à savoir consolider la paix et la gouvernance, accélérer le transformation structurelle de notre économie,  accélérer le développement et la modernisation des infrastructures, améliorer fortement et substantiellement les conditions de vie des Ivoiriens et édifier un  Ivoirien nouveau », a souligné le chef du gouvernement.

(AIP)

amak/ask