La commission électorale bannit les armes à feu pendant la période électorale aux Philippines

Abidjan, 14 jan (AIP)- La commission électorale a banni les armes à feu pendant la période électorale qui a débuté dimanche dernier aux Philippines, en mettant en place des barrages routiers pour désarmer la population.

Il s’agit d’éviter que la violence puisse influencer les élections aux Philippines. La commission a également suspendu plusieurs milliers d’agents de sécurité qui travaillaient comme garde du corps pour des personnalités politiques.

Quelque 1,2 million de Philippins possèdent officiellement des armes mais beaucoup d’autres possèdent des armes non déclarés et selon les Nations unies, plus d’une centaine d’armées privées  sont à la solde des politiciens locaux.

Cette interdiction de port d’arme à feu sera maintenue jusqu’aux élections générales du 09 mai.

(AIP)

sdaf/akn/cmas