La chefferie et la jeunesse de Koumbala (Ferkessédougou) plaident pour un château d’eau

Ferkessédougou, 4 jan (AIP)- La chefferie traditionnelle et la jeunesse de Koumbala, (10 km de Férkessédougou), souhaitent pour l’année 2016, la construction d’un château d’eau dans leur localité, en vue d’y résoudre définitivement le problème d’eau potable auquel les populations sont confrontées.

“Nous n’avons que deux forages pour notre ville qui est entrain de se développer avec l’ouverture de son collège de proximité cette année. Nous souhaitons que les autorités pensent enfin à nous. Il y a longtemps que nous exprimons notre besoin d’avoir de l’eau courante dans nos domiciles ici, à Koumbala”, a confié à l’AIP vendredi, le chef de village de Koumbala, Ouattara Tiékoura.

Ce cri de coeur est repris par le vice-président de la jeunesse de Koumbala, Traoré Yacouba, affirmant, “nos mères passent chacune, trois heures aux forages pour ne ramener qu’un seau d’eau à la maison. Koumbala qui est entrain de se développer, a nécessairement besoin d’un château d’eau pour fournir de l’eau courante”.

(AIP)

ti/amak/akn/ask