La BAD mobilise 49 milliards FCFA pour aider la Côte d’Ivoire à faire face à la pandémie de COVID-19 (Communiqué)

Coronavirus

Abidjan, 09 juin (AIP) – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, lundi à Abidjan, un prêt de 75 millions d’euros (soit environ 49,12 milliards FCFA) sous forme d’appui budgétaire, en faveur de la Côte d’Ivoire afin de financer le programme d’appui à la riposte contre le COVID-19 (PARC).

L’aide financière de la Banque, accordée dans le cadre de la Facilité de réponse rapide à la pandémie de COVID-19 (CRF), devra permettre de maîtriser la propagation du virus mais aussi de renforcer la capacité de résilience des populations vulnérables, de maintenir l’outil productif pour relancer l’économie ivoirienne après la crise et de préserver des emplois, énonce un communiqué de presse publié mardi.

Le programme soutiendra la mise en œuvre des activités contenues dans le plan de riposte sanitaire national et appuiera notamment la mise en place d’une plateforme de géolocalisation et de suivi des cas contacts et des malades confinés. Le premier objectif du programme est d’augmenter le nombre de tests de diagnostic d’ici la fin décembre 2020, et de renforcer les capacités de prise en charge des malades dans le courant du troisième trimestre de 2020.

Le deuxième objectif du programme vise à soutenir les mesures et actions limitant l’impact de la pandémie sur les populations les plus vulnérables du pays. Il s’agit non seulement d’étendre le programme de transferts monétaires au bénéfice de 117.180 nouveaux ménages, qui bénéficieront chacun de 75 000 francs CFA (environ 114 euros) mais aussi de prendre en charge les factures d’eau et d’électricité d’un million de ménages et de nourrir deux millions d’enfants vulnérables d’ici à la fin de l’année 2020.

L’apport de la Banque africaine de développement accompagnera également les mesures et actions du gouvernement ivoirien pour renforcer la résilience de l’économie et créer les conditions d’une reprise rapide après la crise sanitaire, par le maintien de l’outil productif d’au moins 90% des petites et moyennes entreprises (PME) du pays et l’allègement d’impôts et taxes pour 3 500 entreprises.

« L’approbation du Programme de ce jour est la matérialisation de l’engagement pris par la Banque dès le début de la crise sanitaire en cours, de soutenir les efforts importants déployés par le Gouvernement ivoirien dans le cadre de la riposte contre cette pandémie », a déclaré Marie-Laure Akin-Olugbade, directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest.

En date du 8 juin 2020, la Côte d’Ivoire enregistre 3.739 cas confirmés, 1.818 personnes guéries et 36 décès ; selon les autorités sanitaires du pays.

Groupe de la Banque africaine de développement est la principale institution du financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). Représentée dans 41 pays africains, avec un bureau extérieur au Japon, la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux.

(AIP)

cmas