Kandia Camara exprime sa déception aux entreprises en charge de la construction de collèges de proximité

Abidjan, 13 jan (AIP) – La ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique, Kandia Camara, a exprimé sa déception à la quasi-totalité des entreprises chargée de la construction des 40 collèges de proximité dans le pays en raison de “l’important retard” accusé dans la livraison de ces établissements.

Lors d’une rencontre tenue le 7 janvier à son cabinet pour faire l’état d’avancement des travaux de construction de ces établissements financés dans le cadre du Contrat de désendettement et développement (C2D) par l’Agence Française de Développement (AFD), Kandia Camara a dit sa colère de voir que 99 % des entreprises n’ont pas avancé alors que les établissements doivent être livrés en mars 2016.

“Je suis extrêmement déçue de la quasi-totalité des entreprises. Je suis déçue par vos arguments. Cela démontre que vous n’êtes pas compétents”, a pesté Kandia Camara, visiblement en colère contre les entrepreneurs qui évoquaient des difficultés notamment liées aux sites de construction, à l’obtention d’engins et à la pluie, pour justifier leur retard.

Relevant le préjudice subi, la ministre a indiqué que ce retard dans la livraison entraîne de facto le non démarrage des travaux de 200 collèges. “L’AFD exige que je finisse les 40 premiers d’abord. Malheureusement, vous avez pris les marchés alors que vous n’avez pas les compétences pour les réaliser” a-t-elle dit, rappelant la date butoir de fin mars. Passé ce délai, il faudrait s’attendre à la “résiliation de contrat en bonne et due forme”.
(AIP)
ik/akn/cmas