JNP 2015 : le Gouvernement prône la dynamique du dialogue inclusif et fraternel

Le ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant, Anne Désirée Ouloto.

Le ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant, Anne Désirée Ouloto.

Abidjan, 15 nov (AIP) – Dans une Déclaration publiée à l’occasion de la commémoration, ce dimanche, de la Journée nationale de la paix (JNP 2015), le Gouvernement, par la voix de la ministre Anne Désirée Ouloto, exhorte les populations à poursuivre dans la dynamique nouvelle du dialogue inclusif et fraternel, qui permettra à chacun(e) d’écrire avec fierté l’agenda de la paix de la Côte d’Ivoire.

« Le récent scrutin présidentiel, parce que totalement apaisé, par l’attitude des candidats et par celle des électeurs, après la proclamation du résultat final, a achevé de nous convaincre et de rassurer la communauté internationale, sur notre sens élevé du dépassement, notre capacité de résilience et notre ferme volonté de favoriser les conditions d’une cohésion sociale inclusive, préalable à une paix durable », relate la ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant.

Expliquant que le Président Alassane Ouattara et le Gouvernement se félicitent de cette nouvelle option cohésive qui offre aux Ivoiriens, l’agréable saveur du vivre ensemble, la ministre a estimé que l’engagement commun doit être fortement pénétré des valeurs d’intégrité, de rigueur, de discipline, de tolérance, de pardon, de non-violence et de paix. « Notre engagement commun doit être l’avènement de l’Ivoirien nouveau », a-t-elle ajouté.

Célébrée les 15 novembre, la Journée nationale de la paix est instituée par décret n° 96-205 du 07 mars 1996. Elle fait écho à la Journée internationale de la paix, fixée au 21 septembre de chaque année, par la Résolution 55/282 du 28 septembre 2001 de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

« Cette Journée, consacrée à la promotion des idéaux de paix, vise à célébrer les valeurs de ce patrimoine universel commun, si précieux et si indispensable, pour la stabilité au sein des Etats, des Nations, des Communautés et des familles », précise Anne Désirée Ouloto.

L’Edition 2015 dont le thème est « Un Ivoirien nouveau, pour une paix durable », est commémorée dans la ville d’Agboville, chef-lieu de région de l’Agnéby-Tiassa, située à mi-distance d’Abidjan et de Yamoussoukro, respectivement capitales économique et politique du pays.

(AIP)

cmas