JCI-Abengourou: La présidente du mandat 2016 et son équipe prêtent serment

La présidente de l'OLM d'Abengourou, Bah Fatoumata Laetitia, et les membres de son équipe

Abengourou, 17 jan (AIP)- La présidente du mandat 2016 de la Jeune Chambre Internationale Abengourou, Bah Fatoumata Laetitia, et les membres de son équipe ont prêté serment samedi lors  de la rentrée solennelle de cette organisation à la salle des fêtes de la préfecture d’Abengourou.

Ils se sont engagés solennellement à remplir fidèlement les fonctions de membres du comité directeur local (CDL) de la jeune chambre international Abengourou et à faire de leur mieux pour traduire dans les actes la philosophie de cette organisation qui se veut un instrument au service du progrès de la communauté.

Ces derniers, au nombre de six, ont bénéficié des conseils de leurs devanciers, Oumar Sako et Traoré Amidou, respectivement, respectivement, présidents des mandats 2001 et 2003. Ils leur ont demandé de porter haut le flambeau de l’OLM d’Abengourou en posant des actes concrets au profit de la population.

La présidente Bah Fatoumata Laetitia, qui place son mandat sous le signe de l’innovation, a profité de l’occasion pour lever un coin de voile sur son programme d’activité. Celui-ci est axé sur la formation des membres, la réalisation d’œuvres sociales au profit de la communauté. A savoir, un dépistage du cancer du col de l’utérus, une opération de don de sang et de planting d’arbres.

« A travers cette dernière opération, nous voulons nous insérer dans la politique du gouvernement visant à réhabiliter la forêt ivoirienne qui est entrain de disparaître totalement », a-t-elle indiqué, invitant les membres de son équipe à la solidarité et à la détermination afin de relever tous ces défis.

Créée en mai 1974, la jeune chambre internationale Abengourou souffle cette année ses 42 bougies. Elle a à son actif plusieurs actions, notamment, la construction d’un préau au dispensaire de Dioulakro, la construction de trois abris et deux foyers améliorés au CHR d’Abengourou et la construction de trois salles de classes à l’EPP Indénié.

(AIP)

rkk/tm