Grand-Bassam : un faux prêtre condamné à deux ans de prison ferme

Image d'archive utilisée à titre d'illustration

Grand-Bassam, 29 jan (AIP)- Ettien Arnaud Marius, 41 ans, a été condamné par le tribunal de première instance de Grand-Bassam (Sud-est, région du Sud-Comoé), à son audience correctionnelle de mercredi, à deux ans de prison ferme et cinq années de privation de ses droits civiques, pour “usurpation du titre de prêtre”.

Reconnu coupable des faits à lui reprochés, le prévenu devra également payer une amende de 150 000 FCFA à l’Etat. “Je faisais des prières aux domiciles de mes fidèles et chez moi-même. Quelquefois, je célébrais des messes notamment à Grand-Lahou ou Abidjan”, a avoué Ettien Arnaud Marius, qui se  faisait appeler “Abbé Trésor Marie Ettien”, devant le juge.

Renvoyé du séminaire pour mauvaise conduite, le sieur recevait des familles abusées qu’ils visitaient des sommes d’argent pour régler ses charges diverses.

Se faisant ainsi passer aumônier militaire à Grand Bassam, Ettien Marius a été appréhendé à la suite d’une plainte déposée par le vrai aumônier militaire de Grand Bassam, l’Abbé Kassi Boua, qui a mené des investigations auprès des victimes de sa communauté pour découvrir l’identité de l’imposteur. Ainsi, le 18 janvier, le faux prêtre est arrêté dans une cave par la brigade de gendarmerie de Grand-Bassam.

(AIP)

Ko/nmfa/kp