Fin de formation pour les sapeurs-pompiers civils de Bouaflé

Les sapeurs-pompiers civils du CSU de Bouaflé recevant leurs diplômes de fin de formation

Bouaflé, 23 jan (AIP)- Les sapeurs-pompiers civils du centre de secours et d’urgences (CSU) de Bouaflé (Centre-ouest, région de la Marahoué) ont achevé leur session de formation de deux semaines sanctionnés par des diplômes qui ont été remis vendredi par les autorités locales.

Initiée par l’Office national de la protection civile (ONPC) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), cette formation visait à renforcer les capacités des sapeurs-pompiers des centres de secours d’urgence à une meilleure prise en charge des risques courants.

Le président du Conseil régional de la Marahoué, Abi Koffi Richmond, s’est félicité de la mise en place des CSU à travers le pays par les autorités gouvernementales qui attachent du prix à la sécurité de proximité des populations. “Vivement que les pouvoirs du commandant du CSU de Bouaflé soient renforcés avec les moyens nécessaires pour faire de ce centre un modèle”, a-t-il souhaité, exprimant son attente de la prochaine mise place officielle du CSU afin de voir une équipe opérationnelle pour le bonheur des populations.

Le directeur général de l’ONPC, Kili Fiacre, a invité les sapeurs-pompiers à se faire accepter de la population par leur comportement, leur manière de faire et leur manière d’être.

Le CSU de Bouaflé qui abrite 45 pompiers a pour missions, entre autres, la sauvegarde des biens et des personnes par la sensibilisation et la formation en matière de secourisme, la prévention en matière de protection civile ainsi que la lutte contre les incendies, les feux de brousse et les inondations.

(AIP)

Zaar/kp