Fatou Bensouda promet un procès “équitable” dans l’affaire CPI contre Laurent Gbagbo et Blé Goudé

La procureure de la CPI Fatoubensouda

Abidjan, 28 jan (AIP) – La procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a réaffirmé mercredi, lors d’une conférence de presse à la Haye, sa détermination à rendre la justice aux victimes de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire en respectant les procédures de justice établies dans le traité de Rome, dans le procès de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé.

“Au cours des prochains mois, l’accusation présentera ses dossiers à charge. Elle va démontrer que les accusés sont coupables de crimes contre l’humanité. Notre dossier repose sur le cadre défini par le statut de Rome et sur les éléments réunis lors de nos enquêtes”, a promis Fatou Bensouda, ajoutant que les juges de la Cour vont veiller à l’équité et à la célérité de la procédure et c’est à eux qu’il appartiendra de se prononcer sur la culpabilité ou l’innocence des accusés qui vont certainement le dossier présenté par l’équipe de la Procureure.

“Telle est le fonctionnement d’une justice indépendante et impartiale à la Cour pénale internationale”, explique-t-elle, ajoutant que le procès de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé a pour objectif d’établir la vérité “dans le respect des procédures en la matière et en toute impartialité”.

Fatou Bensouda s’engage à tout mettre en oeuvre pour que tous les auteurs de crimes commis en Côte d’Ivoire durant la période 2002-2011 reçoivent la justice, certifiant avoir commencé des enquêtes en toute confidentialité depuis 2015.

(AIP)

Nmfa/kp