Etats généraux de la forêt : le forum recommande un cadre institutionnel pour une bonne gouvernance forestière

Abidjan, 19 nov (AIP)- Le Forum des états généraux de la forêt, de la faune et des ressources en eau, ouvert lundi à Abidjan, a clos ses travaux jeudi avec l’adoption de résolutions, dont la recommandation d’un cadre institutionnel, réglementaire et de bonne gouvernance pour la gestion des questions forestières, ainsi qu’un renforcement de la recherche et la formation au niveau du ministère de tutelle.

Lors d’une cérémonie de clôture des assises, en présence du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, les participants à travers le porte-parole du comité scientifique, Léonie Bonnéhin, ont appelé la ministère des Eaux et forêts d’organiser d’urgence un séminaire portant examen des problèmes internes à ce département, afin de définir le profil d’agent pour la vision 2045, et de mettre en place un mécanisme de financement pérenne pour l’ensemble du secteur forêt, faune et eau.

Le Forum a plaidé pour  que soit accélérée l’adoption du code de la faune, élaboré les textes d’application du nouveau code forestier,  poursuivi la prise des textes d’application du code de l’eau, instauré une fiscalité incitative pour le développement de l’industrie du bois, et procédé à la simplification des procédures d’accession à la propriété  foncière et l’allègement des coûts d’immatriculation des terres.

Au titre des ressources humaines, le Forum a préconisé l’inscription des agents du ministère au compendium, l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de développement de ressources qui devrait prendre en compte les questions de formation de base et continue, le rattachement des écoles forestières au ministère des eaux et forêts, et le renforcement des capacités opérationnelles de l’administration forestière.

Le Forum des états généraux de la forêt, de la faune et des ressources, qui s’est tenue à la fois à Abidjan et à Dabou, a porté sur le diagnostic des maux de la forêt ivoirienne. La prochaine étape portera sur l’élaboration d’un plan de développement stratégique (PDS) et une table ronde avec les bailleurs de fonds, a indiqué le ministre des Eaux et forêts, Mathieu Babaud Darret.

(AIP)

fmo/tm