Deux bouviers découverts sans vie dans une exploitation agro-pastorale près de Niakara

Niakaramandougou, 02 jan (AIP) – Les propriétaires d’une ferme agro-pastorale ont découvert, dans un puits de 10 mètres de profondeur contenant de l’eau, des corps sans vie identifiés de deux jeunes bouviers employés depuis quatre ans dans une ferme située à 8 Km de piste à l’Ouest de Niakara (centre-nord, région du Hambol), a constaté l’AIP sur les lieux.

Deux corps inertes, repêchés, jeudi matin, puis identifiés comme étant ceux de Boli Ibrahim (22 ans) et Boli Dimbor (12 ans) deux bouviers en charge d’un cheptel de 10 bovins dans la ferme agro-pastorale où ils vivaient. Les deux jeunes gens dont le décès devait remonter à moins de 24 heures portaient des traces de coups et de profondes entailles à la tête mais aussi de multiples fractures et des impacts de balles à des endroits du corps.

Il a été relevé, par ailleurs, que des 10 bœufs dont ces deux jeunes avaient la charge, seul un est porté disparu sans confirmer de cas de vol arguant que le bétail est revenu au parc après en être sorti seul dans la matinée.

La brigade de gendarmerie de Niakara a ouvert une enquête à l’effet de mettre le grappin sur les acteurs de ce double homicide.

(AIP)

jbm/kkf/kam