Des rapatriés ivoiriens rencontrent les Chefs d’Etat de la Côte d’Ivoire et du Liberia

Alassane Ouattara et Ellen Sirleaf rencontrent des réfugiés rentrés en Côte d'Ivoire

Abidjan, 20 jan (AIP) – Afin de marquer symboliquement le lancement du rapatriement des réfugiés ivoiriens vivant au Libéria, cinq chefs de famille qui sont retournés vendredi en Côte d’ Ivoire, après plusieurs  années d’exil au Libéria, ont été reçus par les chefs d’Etat libérien et ivoirien, lors d’une rencontre qui s’est effectuée à l’occasion du Conseil Conjoint des Chefs Coutumiers et des Anciens à Guiglo, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, indique un communiqué du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), dont copie est parvenue à l’AIP mardi, à Abidjan.

Le premier conclave entre les chefs traditionnels des deux pays a eu lieu, rappelle-t-on, à Zwedru, dans l’est du Libéria, en octobre 2013 où plus de 100 chefs traditionnels et anciens des communautés frontalières étaient présents. La réunion du 18 janvier 2016 a servi à consolider les progrès réalisés depuis cette première rencontre et à renforcer la paix et la stabilité dans les zones frontalières.

Durant la réunion, un accent particulier a été mis sur l’importance de poursuivre les efforts visant à faciliter le retour des réfugiés ivoiriens demeurant toujours dans la sous-région. Depuis que l’opération de rapatriement volontaire a été lancé en octobre 2011, plus de 242 000 ivoiriens qui avaient fui la crise post-électorale sont rentrés chez eux, la plupart avec l’aide du Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et de ses partenaires.

Les opérations de retour ont été suspendues en juillet 2014 en raison de la maladie à virus Ebola qui faisait ravage au Libéria et en Guinée. Les rapatriements ont recommencé le 18 décembre 2015, après une interruption de 18 mois, par le retour de 645 réfugiés en Côte d’Ivoire,en provenance  des camps de réfugiés de Little Wlebo et PTP au Libéria. Depuis la reprise, l’UNHCR a facilité le retour dans la sécurité et la dignité de plus de 2,260 réfugiés ivoiriens vivant au Libéria, la majorité dans des camps.

Dans son discours prononcé durant le Conseil Conjoint, le Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, a salué le retour des réfugiés en Côte d’Ivoire. “Vous êtes désormais chez vous, parmi vos frères et sœurs », a-t-il dit. Reconnaissant le retour des réfugiés comme un élément central dans le processus de réconciliation nationale, il a réitéré l’engagement de son Gouvernement à aider les réfugiés toujours à l’extérieur à regagner le pays.

Le Président Ouattara et Son Excellence Mme Ellen Johnson-Sirleaf, Présidente du Libéria, ont ensuite distribué des articles non-alimentaires à cinq rapatriés qui avaient quitté le Liberia le vendredi 15 janvier 2016 dans un convoi de rapatriement volontaire de l’UNHCR. Ces articles de première assistance, tels que des couvertures, des ustensiles de cuisine, des savons, des moustiquaires et une bâche, ainsi que des rations alimentaires, permettront aux rapatriés et leurs familles de commencer à reconstruire leur vie.

Citant la bonne collaboration entre l’UNHCR et les autorités politiques et administratives de la Côte d’Ivoire et du Libéria, le communiqué final de la réunion a souligné l’importance de l’engagement continu de la part de tous les acteurs – y compris les réfugiés eux-mêmes – afin de trouver des solutions durables pour leur réintégration sociale et économique dans la société ivoirienne.

Le HCR continuera à travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement de la Côte d’ Ivoire et celui des différents pays d’asile pour faciliter le retour des réfugiés restants, qui sont au nombre d’environ 57 600 et qui vivent principalement au Libéria, au Ghana et en Guinée.

(AIP)

ik/akn/tm