Des dettes, frein à l’investissement à Ouaragahio

Gagnoa, 20 déc (AIP) – En tournée d’une semaine dans les 11 villages communaux, le maire, Dr Pierre Dacoury-Tabley, a expliqué avoir trouvé une dette colossale pour la petite commune de Ouragahio, laissée par ses prédécesseurs, ce qui freinait la possibilité d’investir.

‘’J’ai trouvé une dette qui dépassait les limites du budget de notre petite commune’’, a expliqué Dr Dacoury-Tabley aux populations des localités de Broudoumé, Siégouékou, Gnaliépa, Kpapékou, et Karahi qu’il a visitées successivement, de mardi à jeudi.

Il fallait d’abord apurer cette dette pour retrouver la confiance des fournisseurs qui ne se bousculaient plus à la mairie de Ouragahio, a-t-il dit en outre, soulignant qu’il a fallu travailler sur les hommes et moderniser les services municipaux, notamment par l’informatisation de l’état civil.

‘’Nous avons ainsi procédé au dégraissage de l’effectif pléthorique de la mairie. Moi seul je me retrouvais avec quatre secrétaires pour quoi faire, et tout le monde était dans les bureaux, il n’y avait personnes pour aller sur le terrain collecter les taxes. Cet acte d’une gestion rigoureuse du bien commun, nous a permis d’avoir les coudées franches pour assainir nos finances et payer les dettes à hauteur de 75%. Toute chose qui redonne confiance aux investisseurs’’, a longuement expliqué Dr Dacoury-Tabley, qui relève de bonnes perspectives sur les investissements au profit des populations.

(AIP)
ja/ask