Des agents encadreurs de producteurs de noix de cajou en formation à Odienné

visite d'un champ école dans le cadre d'un atelier à Odienné

Odienné, 28 jan (AIP)-Des agents du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) et l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) ont entamé à Odienné une formation sur les techniques culturales et la reconnaissance des maladies de l’anacardier pour augmenter la production et améliorer la qualité de la noix de cajou.

 
“Récolte post-récolte, création et entretien des vergers d’anacarde, reconnaissance des maladies et stratégies de lutte intégrée, utilisation d’outils de vulgarisation, technique d’animation en milieu rural”, c’est le thème de l’atelier qui a débuté lundi et qui vise à renforcer les capacités de 29 formateurs locaux et 355 au plan national à la maitrise des techniques d’animation et des outils de vulgarisation et la présentation des résultats de la première année du Conseil agricole dédié aux producteurs, a-t-on appris auprès du Conseil du coton et de l’anacarde.

 
Après trois jours de formation théorique, les apprenants ont été conduits dans un champ école dans le village de Ziévasso, pour la phase pratique de la formation initiée par le Conseil du coton et de l’anacarde, en partenariat avec l’ANADER et le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (FIRCA) et dédiée aux producteurs, rappelle-t-on.
(AIP)
SS/kp