Des acteurs des services déconcentrés renforcent leurs capacités

Gagnoa, 16 déc (AIP) – Plus d’une cinquantaine d’acteurs des services déconcentrés de l’Etat des régions du Gôh, du Lôh-Djiboua et du Haut-Sassandra, sont en formation depuis mardi à Gagnoa, en vue de s’approprier les réformes entreprises dans le cadre des finances publiques.

Cette formation fait suite à la transposition de la directive no 06-2009/CM/UEMOA du 26 juin 2009, dans l’arsenal juridique national à travers la loi organique no 2014-336 du 05 juin 2014 relative aux lois de finances (LOLF).

Elle est initiée par la direction des Affaires financières et du matériel (DAFM) du ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur et de la Sécurité. Présidé par le préfet de la région du Haut-Sassandra, préfet du département de Daloa, Brou Kouamé, elle a réuni le corps préfectoral et les autorités policières des trois régions concernées dont le Gôh.

Prenant la parole au nom du directeur Cissé Lassiné, à la cérémonie d’ouverture, le sous-directeur du budget et de la comptabilité à la direction des Affaires financières et du matériel, Jean-Jacques Atsain, a déclaré que cette rencontre, la deuxième du genre après celle d’Abengourou, illustre ‘’la volonté de notre hiérarchie de créer les conditions d’une administration déconcentrée capable de s’adapter à toute innovation qui va dans le sens de la performance.’’

Pour M. Atsain, il s’agit pour la DAFM d’aider, à travers ce séminaire, les participants à une réelle appropriation du nouveau cadre de gestion des finances publiques qui établit de nouvelles règles et procédures en la matière afin de leur donner la capacité d’atteindre des résultats probants.

Représentant le préfet N’Zi Kanga, de la région du Gôh, le préfet Brou a dit l’importance que revêt ce séminaire qui va leur permettre d’être des hommes et femmes à même, a-t-il souligné, de ‘’maîtriser le circuit des dépenses.’’ Le séminaire s’achève ce mercredi.

(AIP)

ja /ask