Dépôts sauvages d’ordures à Dabou : le chef de cabinet du maire dénonce des manigances

Nomel Yannick, le chef de cabinet du maire de Dabou

Dabou, 07 jan (AIP) – Le chef de cabinet du maire de Dabou (sud, région des Grands ponts), Nomel Yannick, s’est insurgé mercredi, au cours d’un entretien avec l’AIP, contre les manigances de certaines personnes qui déversent des ordures en deux endroits précis de la ville pour donner l’impression que le maire Sess Soukou ne serait pas en mesure de relever le défi de l’insalubrité dans la capitale du Leboutou.

“Le fait que les ordures se trouvent toujours là, ce n’est pas fortuit. C’est fait à dessein pour faire croire que le maire ne travaille pas. Et nous savons qui est derrière ces manigances”, a affirmé Nomel Yannick qui en veut pour preuve que ces dépôts sauvages n’existent pas à Gédéon et à Wrod, deux quartiers peuplés que les suscités.

Après le long week-end des fêtes de fin d’année, de grands tas d’immondices ont été découverts aux carrefours Allah Kouma et Grande mosquée, perturbant la circulation routière et menaçant même la santé des populations riveraines, a-t-on constaté.

“Honnêtement, le maire se bat pour que les ordures soient toujours ramassées. Quand on n’arrive pas, on loue des camions pour y faire face”, a ajouté le chef de cabinet qui a dénombré deux véhicules et deux tricycles dévolus au ramassage des ordures, sans omettre un autre engin pris en location ces temps-ci.

(AIP)

Kkp/kp