COVID-19/ Une étude du PNUD relève une baisse moyenne de 47% du revenu moyen annuel des chefs de ménage en Côte d’Ivoire

la Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Carole Flore-Smereczniak

Abidjan, 1er juin (AIP)-Le revenu moyen annuel des chefs de ménages a subi une baisse moyenne de 47,2%, a révélé la Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Carole Flore-Smereczniak, lors de la restitution, à Abidjan, d’une étude de l’Institut national de la statistique (INS) sur l’évaluation de l’impact de la COVID-19, sur les entreprises et les conditions de vie des ménages en Côte d’Ivoire. Selon Mme Flore-Smereczniak, du fait de cette situation, le nombre de ménages supplémentaires qui passent en dessous du seuil de pauvreté, est estimé à 32%, soit un total de 1.375.151 ménages. Elle a ajouté que 78,8% des chefs ont vu leur emploi affecté par les mesures de confinement et que dans le secteur informel, 96% des chefs...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.