Couverture des activités de l’opposition/Le DG de la RTI juge “un peu excessive” l’appréciation des ivoiriens

Le Dg de la RTI donnant une conférence à l'université Alassane Ouattara

Bouaké, 26 jan (AIP)- Le directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), Amadou Bakayoko, a jugé  “un peu excessive” l’appréciation portée des téléspectateurs sur la rareté de la couverture des activités des partis politiques de l’opposition en dehors des périodes électorales.

“C’est un travail d’une rédaction qui apprécie par rapport à l’ampleur de l’activité politique menée par tel ou tel acteur de l’opportunité ou pas de le couvrir”, a fait remarquer M. Bakayoko, samedi à Bouaké à l’occasion de l’émission “Les rencontres des communicants”. Il a invité les populations à ne pas confondre les actions du gouvernement aux activités politiques, même si elles sont menées par des leaders politiques.

La RTI a l’obligation de couvrir ces activités, conformément à son cahier de charges, a insisté le DG, ajoutant que le média de service public est présent chaque fois qu’il y a des activités majeures des acteurs politiques.

“Mais il faut que les acteurs aient des activités politiques importantes. Souvent, il n’y a pas beaucoup d’activités politiques en dehors des périodes électorales”, a-t-il conclu.

(AIP)

nbf/akn/kp