Côte d’Ivoire/Les populations des sous-préfectures de Bouaké sensibilisées sur la rage

Populations, autorités locales et équipe de de sensibilisation après la séance de Djébonoua

Bouaké, 16 oct (AIP)- L’équipe du projet GAVI (Golbal alliance for vaccines and immunization) d’élimination de la rage en Côte d’Ivoire a entrepris, samedi, dans les deux sous-préfectures de Bouaké, à savoir Djébonoua et Brobo, une campagne de sensibilisation des populations sur la rage, afin de les amener à prendre davantage conscience de la gravité de la maladie. Le superviseur vétérinaire du projet GAVI, Dr Boka Marcel, a fait savoir dans les deux localités que la rage est une maladie grave qui se contracte par morsures, griffures ou léchage d’animaux déjà contaminés, en général les chiens, à cause de leurs contacts permanents avec l’homme. A travers une projection diapositive et d’un film, il a savoir qu’il n’existe pas de soin curatif pour sauver le...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.