Côte d’Ivoire/International/ Un soldat français tué suite à l’explosion d’une mine dans le nord du Mali (Elysée)

Des soldats français patrouillent à Kidal, dans le nord du Mali, dans le cadre de l'opération Barkhane, le 25 octobre 2016 (AFP)

Abidjan, 05 nov (AIP) – La Présidence de la République de France a annoncé samedi dans un communiqué, la mort d’un soldat français dans la nuit, succombant à ses blessures après le passage de son véhicule blindé sur une mine, dans le nord du Mali. Il s’agit d’un sous-officier du 515e régiment du train de la Braconne, une base située près d’Angoulême, en Charente. Dans le communiqué, le Président François Hollande salue le sacrifice de ce militaire français tué dans la nuit de vendredi à samedi dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de son pays et la protection de ses  concitoyens. Ce décès porte à 18, le nombre de militaires tués depuis le début de l’opération Serval au Mali, en janvier 2013. Une opération qui a été poursuivie...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.