Côte d’Ivoire/Référendum constitutionnel : la centrale Dignité appelle ses militants à « ne pas suivre les mots d’ordre des politiciens»

Boga Dago, président de la Centrale Dignité

Abidjan, 20 oct (AIP)- La centrale Dignité appelle tous ses militants à « ne  pas suivre les mots d’ordre des politiciens» relatifs au processus référendaire visant à doter la Côte d’Ivoire d’une nouvelle Constitution. « Nous vous invitons à ne pas suivre les mots d’ordres des politiciens », a lancé, mercredi, le président de la centrale Dignité, Boga Dago Eli, à ses militants, lors d’une conférence organisée à Abidjan sur le thème « Enjeux de la réforme constitutionnelle en  Côte d’Ivoire’’. Pour le principal animateur de la conférence, le juriste Geoffroy Julien Kouao, «  chaque Ivoirien doit jouir de son droit de liberté, afin  d’opérer un choix judicieux capable d’apporter la paix et la prospérité à la Côte d’Ivoire ». Ce dernier...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.