Côte d’Ivoire/ Migration illégale : Un rescapé raconte sa périlleuse traversée de la méditerranée (Feature)

Des migrants au large de la Libye (Archives)

Abidjan (AIP)- Jeune ivoiro-burkinabé, I.B ne cessera jamais de remercier le ciel pour avoir échappé aux balles assassines des Jihadistes libyens et se retrouver en Italie, terre d’accueil de milliers de migrants africains. Dans un entretien avec l’AIP, depuis l’Italie, le rescapé a raconté son voyage périlleux, d’Abidjan en Europe, en passant par le Niger, la Lybie et la mer méditerranée. Le spectre de la mort se dessine à partir de Niamey (Niger) Parti d’Abidjan le 16 août 2016, I.B emprunte un car à la gare « Rimbo », à Adjamé, à 3h 30 pour Niamey, au Niger. Après trois jours de route, ses cinq camarades et lui retrouvent la capitale nigérienne, « sans danger », souligne-t-il. Si le voyage Abidjan-Niamey s’est déroulé de tout repos, sans ennui et...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.