Côte d’Ivoire/ Les orpailleurs clandestins de retour à Tanda

Tanda, 03 nov (AIP)- Les orpailleurs clandestins sont de retour dans le département de Tanda (nord-est, région du Gontougo), quelque mois après leur  déguerpissement organisé dans le cadre du Programme national de la réglementation de l’orpaillage en Côte d’Ivoire, a constaté  l’AIP. Ces clandestins ont repris du service depuis début octobre notamment dans les villages de Broukro, de Assafo et de Kongodjan où l’on a déploré une contamination de cours d’eau. Les chercheurs clandestins d’or usent, dans la conduite de leurs activités, de produits chimiques tels le cyanure et le mercure. Le gouvernement a octroyé en octobre des licences pour la prospection et l’exploitation d’or dans la région à la société Great West Africa Mining Company. (AIP) si/nk/kg/cmas
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.