Côte d’Ivoire/ Les forêts sont en état de régression sur une période d’étude de 25 ans (Redd+)

Abidjan, 28 oct (AIP) – Les forêts ivoiriennes sont en état de régression sur une période d’étude de 25 ans, allant de 1990 à 2015, a estimé le coordonnateur du mécanisme international de réduction des émissions de gaz à effet de serre issus de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+), le commandant Yao Marcel, lors de la proclamation des résultats des études sur les causes de la réduction de la couverture forestière présentés à l’hôtel Belle Côte de Cocody. « Le taux de déforestation annuel a été estimé à 4,32 % entre 1990 et 2000 et à 2,69 entre 2000 et 2015 », a déclaré le commandant Yao, expliquant que la conversion des forêts en terres agricoles, afin de nourrir les populations locales, l’urbanisation ou aménagement du territoire,...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.