Côte d’Ivoire/ L’avant-projet de Constitution « plus ferme » en matière de lutte contre les discriminations

Le président de la République, Alassane Ouattara (ph d'archive)

Abidjan, 5 oct (AIP)- Le président de la République, Alassane Ouattara a décliné, lors de sa présentation mercredi, les grandes lignes de l’avant-projet de Constitution, qui selon lui, entre autres,  « réaffirme l’attachement de la Côte d’Ivoire aux droits humains et aux libertés » et interdit « avec une plus grande fermeté » toute forme des discrimination fondée sur la race, le sexe, la religion ou l’ethnie. Le texte, outre les deux matières citées ci-dessus  garantit  le droit de chaque Ivoirien à un libre accès à la justice, à l’information et aux documents publics. Egalement l’école obligatoire est constitutionnalisée ainsi que l’interdiction du travail des enfants. L’avant-projet tranche par ailleurs la question du foncier rural en stipulant...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.