Côte d’Ivoire/ La vente d’attiéké plus rentable à Abidjan qu’à Dabakala

L'attiéké devient une denrée rare sur les marchés (Ph d'archives)

Dabakala, 23 mai 2016 (AIP)- Les  productrices d’attiéké  de Dabakala préfèrent de plus en plus commercialiser leurs denrées sur les marchés d’Abidjan au  détriment du marché local ou de ceux du Burkina- Faso leurs destinations habituelles, a-t-on constaté sur place. Selon Touré Awa, présidente de la coopérative des femmes productrices d’attièké de Bamarrasso, département de Dabakala, l’attiéké est mieux vendu à Abidjan qu’au plan local. « Un sac de 50 kilogrammes vendu à 25 000 F CFA sur place, s’achète entre 50.000 et 60.000 F CFA à  Abidjan », a-t-elle expliqué, ajoutant qu’il y a très peu de tracasseries sur la voie Dabakala- Abidjan, contrairement au voyage sur le Burkina Faso. Des dizaines de sacs remplis d’attiéké...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.