Côte d’Ivoire/ La transparence pour une société respectueuse des droits humains

Gagnoa, 14 oct (AIP)- L’ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire, Mme Patricia McCullagh recommande aux commissaires régionaux de la Commission nationale des droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) d’oeuvrer dans la transparence avec les autorités administratives, afin de bâtir une société respectueuse des droits humains. “Evitez de jouer au policier ou au juge”, a déclaré Mme McCullagh, jeudi, à Gagnoa à l’ouverture d’un atelier de renforcement des capacités en techniques de documentations et d’investigation des violations des droits de l’homme, initié par la CNDHCI avec l’appui de l’ambassade du Canada en Côte d’Ivoire destiné à 40 commissaires des régions de la Nawa, du Gbôglè, de San Pédro, du Lôh-Djoboua et du Gôh...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.