Côte d’Ivoire/ La propriété foncière à l’Etat, aux collectivités publiques et aux Ivoiriens en zone non urbaine

Abidjan, 5 oct (AIP)- La question de l’accès à la propriété foncière rurale en Côte d’Ivoire est l’une de celle tranchée dans l’avant-projet de nouvelle Constitution  qui stipule notamment que seuls l’Etat, les collectivités publiques et les personnes physique de nationalité ivoirienne peuvent solliciter et détenir un droit sur un terrain en zone non urbaine. «Il est clairement établi que seuls l’Etat, les collectivités publiques et les personnes physique de nationalité ivoirienne peuvent accéder à la propriété foncière rurale et que les droits seront garantis », a relevé lors de son exposé mercredi à l’Assemblée nationale, le président de la République, déclinant les grandes lignes du texte. Le foncier rural, sources de récurrents conflits inter-communautaires,...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.