Côte d’Ivoire : La participation des États à la CPI doit être maintenue pour la juge Silvia Fernández de Gurmendi

Abidjan, 2 nov (AIP) – La présidente de la CPI, la juge Silvia Fernández de Gurmendi, rappelant l’importance du rôle de l’institution pour le maintien de la justice internationale, estime que la participation des États doit être maintenue et élargie afin de traduire en justice les auteurs de crimes et protéger les victimes partout dans le monde, lundi, lors de la présentation de son rapport annuel, à l’Assemblée générale des Nations unies. Il s’est agi pour la juge de présenter le bien fondé de la Cour aux côtés des États, ayant annoncé leur retrait du Statut de Rome, tant sur le maintien de leur engagement à lutter contre l’impunité et pour l’Etat de droit. Puis, le bilan 2015-2016 des activités judiciaires réalisées, à savoir trois jugements et...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.