Côte d’Ivoire / La marche de l’opposition dispersée faute d’un accord avec les autorités selon le préfet d’Abidjan

Abidjan, 21 oct (AIP)- La dispersion par les forces de l’ordre de la marche organisée jeudi par le Front du refus (coalition de partis politiques), opposé au projet de la nouvelle constitution ivoirienne, est intervenue faute d’un accord entre les initiateurs et les autorités, a expliqué le préfet d’Abidjan Sidiki Diakité, dans un communiqué dont l’AIP a reçu copie vendredi. « Relativement à la marche projetée le jeudi 20 octobre 2016, par des partis politiques, les réunions entre eux et  les autorités administratives n’ont pas permis d’aboutir à un accord sur l’itinéraire et les modalités d’organisation », a justifié l’autorité. Selon lui, la manifestation aurait été circonscrite pour éviter des « perturbations ». « L’itinéraire initialement...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.