Côte d’Ivoire/ La liberté syndicale, un défi pour une école de qualité (SYRES-CI)

Le secrétaire général national du syndicat pour la revalorisation des enseignants du secondaire (SYRES) Côte d’Ivoire, Arnaud Boka

Abidjan, 03 nov (AIP)- Le secrétaire général national du Syndicat pour la revalorisation des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire (SYRES-CI), Arnaud Boka, estime que la liberté syndicale est un défi pour garantir une école de qualité. Lors d’une assemblée générale de l’organisation tenue mardi au Lycée municipal d’Attécoubé, il a estimé que “l’application de la liberté syndicale à l’instar des droits et principes reconnus par l’Organisation Internationale du Travail soulève des difficultés en Côte d’Ivoire”. Pour le secrétaire général national du SYRES-CI, le non respect des droits syndicaux impacte négativement le rendement des enseignants et constitue une source de démotivation. Aussi, a-t-il exhorté le gouvernement en général...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.