Côte d’Ivoire/ La grève des enseignants cache des intentions politiques, selon la ministre Kandia Camara

Kandia Camara, ministre de l’Éducation nationale

Abidjan, 11 nov (AIP)- La grève entamée lundi par des enseignants à l’appel de leurs syndicats est « d’ordre politique et s’inscrit dans une dynamique planifiée de déstabilisation du pouvoir en place », a affirmé, vendredi, la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara. La première responsable de l’Education a fondé son affirmation sur des propos attribués au secrétaire général du MIDD (engagé dans la grève), Mesminn Komoé, qui, dans une vidéo, aurait notamment menacé de « combattre les héritiers d’Houphouët par la grève ». Elle rencontrait à son cabinet l’ensemble des partenaires de l’Education notamment des parents d’élèves, des guides religieux et des chefs traditionnels. Il s’agissait d’échanger avec ces différents partenaires autour...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.