Côte d’Ivoire-Inter/ La communauté internationale exhortée à prendre des sanctions ciblées contre des personnes au Gabon

Abidjan, 30 sept (AIP)- Le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 27 août au Gabon, Jean Ping, qui ne reconnait pas le pouvoir du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a appelé jeudi,  à son domicile,  au cours d’une conférence de presse,  la communauté internationale à prendre des sanctions ciblées contre des personnes responsables des violences à l’annonce des résultats provisoires. Selon lui, ces sanctions devraient notamment se manifester à travers le gel de leurs avoirs à l’étranger et des interdictions de voyager. En plus de cet appel, il a également appelé la procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, à venir au Gabon faire toute la lumière sur les assassinats, les disparitions et les violations des droits de l’homme. Dénonçant...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.