Côte d’Ivoire-Inter / Journée ville morte à Bangui (Centrafrique) contre l’ONU à l’appel de la société civile

Abidjan, 24 oct (AIP) – Les populations de Bangui ont suivi lundi, la journée ville morte initiée par le collectif de la société civile centrafricaine pour demander le retrait de la force de l’ONU (Minusca), accusée de passivité face aux groupes armés. Selon l’AFP, lundi matin, des Banguissois avaient érigé des barricades dans plusieurs quartiers pour bloquer la circulation des taxis. De nombreux commerces étaient fermés, ainsi que les banques. A la mi-journée, des Casques bleus ont bloqué des manifestants qui se dirigeaient vers le quartier général de la Minusca pour faire un sit-in devant le bâtiment. Le gouvernement a de son côté condamné l’initiative de la coordination de la société civile. La Centrafrique peine à se relever du chaos de la guerre civile...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.