Côte d’Ivoire/ Flambée des prix des légumes sur le marché à Ferkessédougou (Enquête express))

la rareté des vivriers sur le marché inquiètent les ménagères (image d'archives)

Ferkessédougou, 9 juin (AIP)- Les légumes connaissent une hausse des prix du fait de leur rareté sur le marché à Ferkessédougou, a constaté l’AIP, auprès de quelque consommateurs et  opérateurs de la filière du vivrier. “Les condiments sont devenus très chers. On ne peut même pas acheter le piment, le choux, encore moins l’aubergine.” s’est exclamée dame Minata Sanogo, une ménagère revenue du marché, le sachet noir presque vide. Selon, elle il n’y a plus de légumes au marché. Les quelques rares denrées qui s’y trouvent sont vendus à des prix hors de portée. Elle souligne que les prix ont triplé. Le piment est vendu à 100 ou 150 F CFA, le tas de trois piments, le choux vendu à 400 F CFA au lieu de 100 F CFA, la tomate à 500...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.