Côte d’Ivoire/ Deux Nigérianes victimes de traite remises à leur ambassade

Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l'Enfant, Euphrasie Yao Kouassi

Abidjan, 1er nov (AIP)- Deux jeunes filles de nationalité nigériane, victimes de traite, ont été remises lundi à Abidjan à leur ambassade par les soins du ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, pour leur transfèrement dans leur pays d’origine. La ministre de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’enfant, Euphrase Kouassi Yao, représentée par son directeur de cabinet Kouakou Magel s’est félicitée de la diligence de ses services à adresser cette question, expliquant que ces jeunes filles ont été retrouvées à Gagnoa où on leur avait promis du travail en tant que « coiffeuse et artiste ». « Il est heureux qu’une bonne collaboration permette la remise de ses enfants, et nous l’avons eu avec...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.