Côte d’Ivoire/ Des urnes emportées et brûlées à Sikensi

Sikensi, 30 oct (AIP)- Quatre urnes ont été emportées dimanche des bureaux de vote du groupe scolaire Sikensi 1 et 2 et brulées par la suite par une dizaine d’individus opposés au déroulement du référendum, a constaté l’AIP. Le président du bureau de vote numéro 3, Kouakou Aristide affirme avoir été violenté par ces jeunes « surexcités et violents » alors qu’ils tentaient de les empêcher. Les opérations de vote ont  été suspendues dans les bureaux de vote concernés. Le maire de Sikensi, Sahoré Essy François de Paul a exprimé son indignation, estimant qu’ « on ne doit pas empêcher les citoyens d’exprimer leur droit constitutionnel ». (AIP) km/tg//gak/akn/ask
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.