Côte d’Ivoire/ Des étudiants menacés de sanctions suite à des violences perpétrées à l’université de Korhogo

Mme Kouassi Madeleine, secrétaire générale adjointe de l’université Péléforo Gon Coulibaly lit la déclaration du conseil d'université extraordinaire tenu le jeudi 20 octobre 2016

Korhogo, 22 oct (AIP) – Des étudiants de l’université Péléforo Gon Coulibaly attendent d’être traduits devant la commission de discipline suite à des violences ayant entraîné des blessés dont deux graves ainsi que l’atteinte à l’honneur des enseignants. Les 15 et 16 octobre, des étudiants se réclamant du Comité des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI) ont manifesté violemment au sein de l’université de Korhogo, pour demander l’intervention de la présidence de l’institution dans la libération de leurs camarades incarcérés pour “séquestration et coups mortels” depuis juin à la prison civile. Ces manifestations “d’une violence inouïe”, selon le Pr Coulibaly Adama, président de l’université Gbon Coulibaly, ont occasionné...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.