Côte d’Ivoire/ Des dirigeants de Save the Children “satisfaits” de la mise en oeuvre du projet d’appui aux jeunes migrants

Une délégation de Save The Children échangeant avec les bénéficiaires du PRAEJEM devant un atelier de couture

Bouaké, 9 juin (AIP)-Les directeurs pays de Save the Children de Côte d’Ivoire, Famari Barro et son collègue du Burkina, Faso Famari Barro, ont exprimé, mardi, à Bouaké, leur satisfaction quant à la progression du projet d’appui aux enfants et jeunes travailleurs migrants en cours d’exécution dans ces deux pays et le Mali de mars 2015 à février 2018. Ces deux directeurs, le représentant de leur collègue du Mali et un conseiller de l’ambassade d’Espagne ont visité la carrière des concasseurs et l’abattoir où certains enfants et jeunes migrants travaillent ainsi que des ateliers de couture où des bénéficiaires du projet sont mis en situation d’apprentissage pour se rendre compte des actions menées. “Nous avons le sentiment que le programme collabore...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.