Côte d’Ivoire/ Des directeurs d’écoles relevés de leur fonction appelés à éviter “le bras de fer” avec la tutelle

Le préfet d'Agboville, Anatole-Privat Bako Digbé, demande aux directeurs d'école d'éviter le bras de fer avec la tutelle (Photo/ AIP Agboville).

Agboville, 11 oct (AIP) – Le préfet de la région de l’Agnéby-Tiassa, et du département d’Agboville, Anatole-Privat Bako Digbé, a appelé jeudi les directeurs d’écoles primaires publiques (EPP) de son département, démis de leur fonction suite au boycott des cours du mercredi, à éviter “le bras de fer” avec le gouvernement, à travers la tutelle. Le préfet Bako s’est exprimé lors d’une rencontre d’échanges qu’il a présidée à la salle des fêtes de la mairie d’une délégation de la coordination nationale des directeurs d’école de Côte d’Ivoire (CNDECI), et les directeurs d’école au sujet du boycott des cours du mercredi dans le primaire, et la mesure ministérielle démettant 56 directeurs d’école de leur fonction. Pour l’autorité...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.