Côte d’Ivoire-AIP / Un spécialiste en histoire militaire estime que l’élection présidentielle d’octobre exige une sécurisation particulière

Korhogo, 19 juin 2020 (AIP) – Le spécialiste en Histoire militaire, Arthur Banga, a déclaré jeudi, à Korhogo, que la sécurisation de l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020 exige une bonne préparation des forces de sécurité à la gestion démocratique des foules,  à l’occasion d’un séminaire sur la sécurité en contexte électoral. La prochaine élection présidentielle est d’un enjeu particulier, différent de celui de 2015 par la situation politique, la situation sécuritaire et l’épidémie de covid-19, a analysé l’expert, qui recommande une bonne sécurisation de toutes ses phases, à commencer par les opérations préparatoires jusqu’à la période post-électorale en passant par le vote. «En 2015, on avait une relative stabilité...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.