Côte d’Ivoire-AIP/ Proparco et Cofina signent un accord de prêt pour faciliter l’accès au crédit des petites entreprises

Abidjan, 27 mai (AIP)- Filiale de l’Agence française de développement (AFD), Proparco, et le leader panafricain de la microfinance, Cofina, ont signé un accord de prêt de 10 millions d’Euros (3,7 milliards de FCFA) pour faciliter  l’accès au crédit des très petites et moyennes entreprises pour les aider à jouer leur rôle en ces moments délicats de coronavirus.

Cet accord permet à Proparco « d’accompagner la croissance des activités de Cofina Côte d’Ivoire et Cofina Sénégal pour leur permettre de développer leurs gammes de produits ». Un instrument qui devrait leur permettre de répondre au « principal enjeu » de l’institution en matière de mobilisation des ressources adaptées au soutien des petits entrepreneurs en leur permettant de bénéficier de crédits supplémentaires.

Le président directeur général de Cofina, Jean-Luc Konan, s’est félicité de la signature de ce financement qui va permettre d’accroître la capacité de l’institution de mésofinance à accompagner les entrepreneurs de Très petites et Petites et moyennes entreprises en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

La directrice générale de Proparco, Fatoumata Sissoko-Sy, a rappelé que « le groupe AFD a lancé en 2019 l’initiative +Choose Africa+ qui a pour objectif de consacrer 2,5 milliards d’Euros au financement et à l’accompagnement de 10 000 MPME sur le continent d’ici 20022 », un engagement qui prend une signification particulière dans la crise actuelle du coronavirus aussi bien en Côte d’Ivoire qu’au Sénégal.

Grâce à ce prêt, 1 278 MPME ivoiriennes et sénégalaises devraient pouvoir accéder à une offre de financement et à 442 bénéficiaires individuels de bénéficier d’un service essentiel, avec en point de mire, la création de 20 000 emplois directs ou indirects.

L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Giles Huberson, a adoubé, mercredi, au titre de Proparco, l’accord entre les deux parties, au siège de Cofina à Abidjan.

(AIP)

aaa/tm