Côte d’Ivoire-AIP/ Projet zoonose : les écoliers de Djapadji sensibilisent les riverains du Parc national de Taï

Soubré, 17 déc 2020 (AIP)- Une séance d’éducation environnementale à l’intention des riverains et restauratrices du du Parc national de Taï a été organisée, lundi 14 décembre 2020, par la direction de zone Sud-ouest de l’office ivoirien des parcs et réserves (DZSO-OIPR) à Djapadji, dans le département de San Pedro dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Amélioration des connaissances et pratiques des communautés riveraines du Parc national de Taï dans un contexte d’émergence des zoonoses “.

Une équipe de la DZSO accompagnée d’un conseiller pédagogique de la direction régionale de l’Education nationale de Soubré a mené une grande séance d’éducation environnementale à travers le théâtre au groupe scolaire Djapadji, composé des écoles primaires Djapadji 1, 2 et 3.

Les acteurs, les jeunes écoliers du CM1 et CM2 du groupe scolaire ont été encadrés avec maestria par les enseignants et le conseiller pédagogique, à la lumière des avis techniques des agents de l’OIPR.

Trois scènes ont été présentées aux spectateurs. La première a indiqué au public l’origine des zoonoses, résultantes de la destruction de la biodiversité. La deuxième, le mode de propagation des zoonoses, en l’occurrence la manipulation et la consommation de la viande de brousse. La troisième, les mesures barrières pour éviter de contracter ou de propager les zoonoses.

Avec beaucoup d’aisance et d’humour, ces jeunes écoliers ont tenu en haleine le public, visiblement heureux et fier de la prestation de leurs enfants.

Des messages forts ont été lancés par ces écoliers et les organisateurs, qui en l’espace d’une matinée ont su à la fois divertir et sensibiliser les riverains du parc sur les zoonoses, un sujet d’actualité.

Ce projet, financé par la Commission Allemande pour l’UNESCO a pour objectif principal d’améliorer les pratiques et connaissances des communautés afin de leur faire prendre conscience des risques liés à dégradation de la biodiversité en générale, du Parc national de Taï en particulier.

Outre l’éducation environnementale, il est prévu des sessions de formation sur la prévention des zoonoses à l’attention des agents de l’OIPR et des auxiliaires villageois impliqués dans la gestion du parc.

(AIP)

km/ask