Côte d’Ivoire-AIP/Plus d’une dizaine de chefs d’Etat présents à l’investiture du président Alassane Ouattara

Les présidents du Ghana et du Togo

Abidjan, 14 déc 2020 (AIP)- Treize chefs d’Etat africains en exercice et trois autres anciens présidents ainsi que des chefs de missions diplomatiques, de haut représentants d’institutions internationales, régionales et bilatérales ont pris part, lundi 14 décembre 2020, à la l’investiture du président de la République, Alassane Ouattara, à Abidjan.

Au nombre des chefs d’Etat en exercice figurent les présidents du Bénin, Patrice Talon, du Burkina Faso, Roch-Marc Christian Kaboré, du Congo, Denis Sassou Nguesso, de l’Ethiopie, Sahle-Work Zewde, du Ghana, Nanan Akufo-Addo, de la Guinée Bissau, Umaro Sissoco Embaló, du Liberia, George Weah, de la transition au Mali, Bah N’Daw, de la Mauritanie, Mohammed Ould el-Ghazouani du Niger), Issoufou Mahamadou, de la Sierra-Léone, Julius Maada Bio et son épouse, du Sénégal, Macky Sall et du Togo, Faure Gnassingbé.

« Je voudrais vous témoigner ma profonde gratitude pour votre présence qui est le témoignage de votre amitié, de votre solidarité et de votre fraternité avec le peuple de Côte d’Ivoire », a déclaré M. Ouattara après sa prestation de serment au palais présidentiel.

Il a également remercié les chefs d’Etats qui ont dépêché des délégations pour les représenter notamment le président de la République de France qui s’est fait représenter par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Yves Ledrian, le président de l’Afrique du Sud qui a dépêché son ministre des Ressources minières et de l’Energie.

Alassane Ouattara a exprimé particulièrement sa gratitude à ses invités spéciaux, l’ancien président de la France, Nicolas Sarkozy accompagné de son fils, l’ancien président du Nigéria, Goodluck Jonathan et l’ancien président de Sierra-Léone, Ernest Koroma.

« Je voudrais vous dire à quel point je suis sensible à votre présence à mes côtés en ce jour historique », a-t-il ajouté.

Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est sorti vainqueur de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, avec 94,27 % des suffrages.

(AIP)

ena/ask